L’abécédaire des créatifs

Les personnes créatives partagent entre elles une série de points en commun. En voici quelques-uns rassemblés dans cet abécédaire. Certains créatifs possèdent plusieurs de ces traits, nul ne les possède tous. Ces traits sont interactifs, pas nécessairement additifs et fleurissent dans une multitude d’environnements.

Autonomes.

Les créatifs aiment contrôler leur planification, prendre leurs propres décisions et ont besoin d’un minimum de conseils. Ils sont généralement plus indépendants du jugement des autres et rejettent les contraintes externes.

Baladeurs.

Ils bougent continuellement, essaient de changer, de faire des progrès importants, d’améliorer significativement leur situation.

Curieux.

Ils explorent activement leur environnement, étudient de nouvelles possibilités et s’émerveillent encore. Ils essaient de voir ce que les autres ne voient pas. Ils cherchent des clefs, des indices et des analogies avec des expériences passées. Ils créent de nouvelles connexions entre des éléments qui n’ont apparemment aucun lien. Leur curiosité les pousse à distiller des idées peu communes et à acquérir des connaissances variées.

Défient le statu quo.

Inconfortables avec la réalité, ils questionnent l’autorité et leurs déclarations. Ils voient les choses différemment et ne se conforment pas automatiquement aux règles conventionnelles. Question de divergence ! Ils n’acceptent pas tout ce qu’on leur dit à propos de leur manière de penser ou d’agir. La pensée divergente est la capacité intellectuelle de penser à beaucoup de choses originales, à des idées diverses et compliquées. La pensée divergente est essentielle à la conception de produits créatifs.

Esprit ouvert.

L’ouverture d’esprit, c’est la capacité de recevoir de nouvelles informations sans apriorité. La plupart des gens ont tendance à considérer le nouveau et le différend avec une certaine inquiétude. L’inconnu s’avère souvent une sorte de menace voire un danger. Les créatifs sont différents à cet égard car ils tendent à traiter l’inconnu ou un phénomène inhabituel comme un défi plutôt qu’une menace. Ils sont plus ouverts à l’expérience et moins défensifs à l’égard d’une nouvelle information.

Flexibles.

La flexibilité permet aux créatifs de s’ajuster aux changements. Selon la situation, ils peuvent changer de plan de match pour trouver ou manier de nouvelles idées. Cette capacité n’a rien de fragile dans la mesure ou la flexibilité prend naissance dans la perception des créatifs.

Génèrent beaucoup d’idées.

Une seule idée n’est jamais suffisante pour les créatifs. Probablement parce qu’ils savent que la première idée à venir est modelée selon un mode à penser traditionnel. Dans leur phase d’exploration, ils s’efforcent d’en engendrer plusieurs autres dans le but d’en trouver de plus originales. Une première idée peut évidemment être la meilleure mais c’est avec une quantité d’autres idées que l’on peut l’évaluer.

Habiles.

Les créatifs deviennent généralement habiles dans ce qu’ils entreprennent. Les créatifs talentueux peuvent travailler sur plusieurs concepts en même temps.

Intuitifs.

Certains créatifs semblent avoir des antennes, un sixième sens qui leur permet d’atteindre rapidement le cœur de toute situation ou d’être attirés par de nouvelles idées avant tout le monde. Tout être humain est intuitif mais peut-être que les créatifs ont su développer une sensibilité particulière, une manière en quelque sorte d’écouter leur subconscient !

Joueurs.

Les créatifs aiment jouer, cabotiner. Ils apprécient les incongruités, la surprise et les fous rires. Ils se voient créatifs, différents et drôles. Leur fantaisie n’est pas toujours comprise en certain lieu et situation. C’est également un moyen pour plusieurs de travailler sous pression.

Kafkéins.

Les créatifs aiment bien se perdre dans la complexité même si leur but est d’atteindre la simplicité.

Motivés.

Les créatifs répondent à leurs besoins intérieurs profonds. Ils sont motivés par la nature de leur travail.

Originaux.

Les créatifs sont inventifs. Ils cultivent un style personnel. Leurs idées sont qualitativement différentes des autres. Leur vie sociale et émotionnelle est imaginative autant que leurs idées.

Persévérants

Ils persévèrent devant le scepticisme ou la critique. Ils démontrent une grande détermination. Pour certains, il leur faut même un obstacle pour être créatifs. Ils tiennent leur position devant la critique.

Quelque part.

Les créatifs se mettent parfois en marche sans autre but que d’exercer leur sens de la découverte. Chercher, sans trop savoir quoi, est dans ce cas, ni moins ni plus qu’une évasion intellectuelle, un entraînement en quelque sorte.

Responsables.

Ils s’estiment responsables pour tout ce qui leur arrive ou presque. Ils assument leurs idées.

Solitaires.

Certains créatifs amorcent leur processus créatif dans l’isolation et se joignent à un groupe seulement s’ils découvrent quelque chose. Ils ont davantage d’idées lorsqu’ils ont la chance d’exprimer une opinion individuelle. Il s’agit d’une introversion courante.

Tolèrent l’ambiguïté.

Ils sont confortables avec le chaos, capables de manier les paradoxes et ne s’accommodent pas de la première « bonne idée ». C’est sans doute le plus crucial des aspects d’un esprit créatif. C’est l’opposé de la peur de l’inconnu ou du non familier. Les personnes tolérantes sont ouvertes aux idées qui divergent des leurs et par conséquent sont capables de combiner leurs idées avec celles qui sont nouvelles pour elles. L’habileté de produire des combinaisons intellectuelles uniques a un effet sur leur personnalité.

Visionnaire.

Les créatifs sont fortement imaginatifs, mettent à jour de futures orientations. Ils identifient des perspectives distinctes. Ils voient l’image globale.

Yoyo

Ils rebondissent après une déception. Ils apprennent de leurs erreurs et sont toujours prêts à réessayer.

Zen.

Ils manient le positif et le négatif.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.