La mémoire des auditeurs radio

Au chapitre de la mémoire, l’être humain est une créature particulièrement égocentrique. Alors qu’à la fin de la journée, il a retenu 90% de ce qu’il a dit et fait, seule une fraction des informations de son quotidien entrera dans son coffre à souvenirs. Pour simplifier les choses, isolons la période de travail d’un employé de bureau, monsieur Jean Oublie :

Dès son arrivée, Jean Oublie doit lire un rapport. Il n’en retiendra que 10%. L’essentiel si le document est bien rédigé.

On convoque Jean Oublie à une réunion importante. De tout ce qu’il a entendu au cours de cette session de travail, il n’en retiendra que 20%.

Jean Oublie examine plus tard une série de photographies liées à un dossier en cours. Il ne retiendra que 30% de ce visuel.

Des collaborateurs lui présentent ensuite la maquette d’un projet accompagnée de commentaires. Jean Oublie retiendra 50% de qu’il a vu et entendu simultanément.

Ainsi à la fin de la journée, monsieur Jean Oublie aura exclu de sa mémoire à court terme :

90% de ce qu’il a lu

80% de ce qu’il a entendu

70% de ce qu’il a vu

50% de ce qu’il a vu et entendu

10% de ce qu’il a dit et fait

Selon un chercheur allemand, 24 heures plus tard, Jean Oublie ne se souviendra que de 20% de ce qui reste. Sa mémoire s’inscrit dans la moyenne et ce processus se déroule plus ou moins de la même manière pour nous tous et cela s’applique pour la radio.

Considérons qu’un auditeur écoute la radio en moyenne 120 minutes par jour, un léger calcul mène au prodigieux temps total de rétention, de 90 secondes! 90 secondes pour tout ce travail, pour tout ce talent!

Il n’est donc pas inutile de considérer les 3 points suivants :

La simplicité. Le cerveau humain aime la simplicité et captera sans doute mieux les messages clairs.

L’émotion. Engendrer des émotions comme la surprise, la joie peut augmenter la rétention des propos.

Le court terme. Inutile de nous de nous donner un rendez-vous lointain en ondes, On l’oubliera!

Animatrices et animateurs radio, nous aimerions retenir tout ce que vous dites, nous faisons de notre mieux mais nous n’y arriverons pas alors merci de préparer vos interventions en tenant compte de cette réalité!